Né à Paris le 6 juin 1968, Richard Malka a suivi un cursus dans le secteur juridique dans la faculté de Nanterre jusqu’à l’acquisition de son DEA en droit des affaires en l’année 1991. A l’âge de 23 ans, il entame sa carrière d’avocat avec Georges Kiejman, l’avocat réputé de l’ancien président François Mitterrand.

Richard Malka, avocat habile

richard malkaGrâce à sa maîtrise du média, il installe son cabinet à Paris comme avocat collaborateur dans le droit de presse amorcée vers l’an 1999. Par sa renommée en tant que brillant avocat, Richard Malka s’est emparé d’affaires tout à fait inaccoutumées. Tel qu’en défendant le collectif Yabon’ art et lorsqu’il a réclamé la marque Front National pour l’hebdomadaire Charlie Hebdo. Dans la défense de cet hebdomadaire en 2007, il s’est occupé du procès où sont montrées des caricatures de Mahomet. En 2010, l’avocat Richard Malka est intervenu dans l’affaire Bettencourt.

Richard Malka, personne influente

Il confirme auprès du Conseil des Prud’hommes le renvoi d’une salariée s’opposant d’ôter son voile dans son lieu de travail. Par la suite, il défend Dominique Strauss et sa conjointe de nombreux journaux populaires tels que Le Figaro et le VSD. En outre, il est l’avocat de certains journaux tel que l’Entrevue, de la presse Comiti et de la radio NRJ. Dans le magazine de 2010, il l’une des 30 personnes les plus compétentes dans les médias en France. Son savoir ne s’arrête pas dans le droit, il est aussi scénariste de célèbres bandes dessinées. Il a joué également un rôle dans le film « C’est dur d’être aimé par des cons » évoquant l’affaire des caricatures de Mahomet.