Les fonctionnaires français disposent de plusieurs avantages par rapport au secteur privé. C’est un fait que personne ne peut nier et c’est d’ailleurs incomparable. Plus d’un cinquième de la population active en France travaille dans la fonction publique. Ils peuvent travailler pour l’état, pour les collectivités locales, dans les hôpitaux, mais également pour les organismes divers d’administration centrale. La plupart de ces fonctionnaires bénéficient des avantages sociaux hors norme que les secteurs privés ne connaissent même pas l’existence. La plupart des pays connaissent cette illégalité et cette inégalité entre ces populations actives et essaye d’y remédier en réformant leurs statuts, mais ce n’est pas encore le cas de la France.

Une stabilité professionnelle incomparable

La plupart des fonctionnaires eux-mêmes ne connaissent pas leurs avantages et omettent d’en profiter. Si vous êtes fonctionnaire, sachez que les cas de licenciement mêmes pour faute grave sont très rares. Ce qui vous permet d’avoir une situation professionnelle stable et durable. Au moins, vous serez sûr de ne pas vous retrouver au chômage du jour au lendemain. Ce qui est loin des travailleurs du secteur privé. Une petite défiance économique peut tout faire basculer et induit une crise brusque. La majorité des fonctionnaires qui commettent des abus et des transgressions jugées graves sont automatiquement reclassés, mais ne font en aucun cas d’objet de licenciement. Informez-vous sur les conseils sur produits et services des fonctionnaires en survolant le site Le Guide du Fonctionnaire. En matière d’assurance et finance, les fonctionnaires disposent d’avantages spécifiques liés à leurs fonctions.

Il existe également des agents non titulaires aussi appelés « vacataires » qui jouissent de la plupart des avantages des fonctionnaires. Eux non plus ne se soucient pas de leurs situations professionnelles pendant un bon moment puisque leurs contrats vont de trois ans renouvelables. Ce qui se différencie du secteur privé qui ne peut pas aller au-delà de dix-huit mois.

Un avenir professionnel assuré

Tout le monde croit que les salaires par les fonctionnaires sont bas alors que ce n’est pas du tout le cas. Avec toutes les allocations et les indemnités diverses qu’ils gagnent, ils peuvent vivre sereinement pendant une période très longue, ne citant pas leurs indemnités de retraite qu’ils perçoivent après leurs périodes actives. Une petite exception est constatée sur les salaires des agents de la fonction publique territoriale. Ils gagnent moins que ceux du secteur privé sans doute à cause de leurs manques de qualification. C’est d’ailleurs la première problématique dans ce secteur, les formations sont très rares. Or, ils sont les principaux concernés pour le développement durable du pays.

Avantages salariaux et congés maladies

L’augmentation de salaire est très remarquée dans la fonction publique, ce qui n’est pas le cas des salariés dans le secteur privé. Selon Bercy, en moyenne, leurs salaires s’amplifient jusqu’à 3.7 % par an contre le maudit taux de 2 % aux secteurs privés. Ce qui oppose certaines idées reçues affirmant que les salaires du public stagnent depuis une décennie et le point d’indice est rarement revalorisé. Concernant les horaires de travail, les fonctionnaires travaillent moins par rapport aux privés. Ils font 37heures par semaine contre 38.5 à 40 heures par semaine. La discipline des fonctionnaires creuse l’écart des différences. Les absences fréquentes justifiées ou non sont tolérés ce que les employés privés ne peuvent pas faire. Le taux d’absentéisme s’expliquerait sans doute par l’âge moyen des agents qui deviennent de plus en plus vieux. Ils sont plus susceptibles aux maladies par rapport aux jeunes recrus.