C’est son savoir-faire multiséculaire, sa créativité et son élégance qui donnent à la maroquinerie artisanale française son aura internationale. Toujours plus créative, la maroquinerie hexagonale est l’essence même d’un luxe made in France qui a le vent en poupe. Avec un chiffre d’affaires de plusieurs milliards d’euros grâce essentiellement aux ventes de son produit phare, le sac à main. Emblème de la féminité, il est cet objet du quotidien indispensable qui se décline en de nombreux modèles.

Le luxe à la française

Maroquinerie artisanale française

La maroquinerie artisanale française est ce mélange subtil entre tradition et modernisme. Une marque du luxe à la française qui aujourd’hui incarne parfaitement cet heureux mariage est Masha Keja. Cette styliste française d’origine russe revisite une technique fort ancienne la cannetille datant du XVIe siècle. Les collections de cette marque éponyme mettent ainsi en exergue une broderie aux fils de métal d’une élégance rare sur des cuirs et des tissus moirés tous deux d’une grande qualité. Sacs, pochettes et petite maroquinerie offrent ainsi à des clientes et clients du monde entier un savoir-faire séculaire et un esprit parisien si cher à Masha Keja. Ville fascinante et rayonnante, Paris par son patrimoine architectural et historique est le creuset idéal pour une créativité sans borne.

Un accessoire de mode

Le produit phare de la maroquinerie française est bien entendu le sac à main. Accessoire de mode du quotidien, il permet d’avoir toujours sur soi l’indispensable. Aujourd’hui les modèles et les collections s’enchainent avec toujours cette quête du Graal pour les plus grandes marques du luxe c’est à dire un modèle iconique. Certaines marques peuvent se vanter d’avoir ainsi un ou plusieurs sacs mythiques comme par exemple le sac Birkin pour Hermès, Speedy pour Louis Vuitton, Timeless pour Chanel, Lady Dior pour Dior… ou encore Ava pour Masha Keja.