Le numérique a presque totalement remplacé l’argentique. Et avec son avènement, notre rapport à la photographie a changé. Mais malgré cette évolution, le photographe a su s’adapter et rester auprès des gens, leur référent.

Il y a des instants de vie, que nous aimerions capturer à tout jamais. Pour cela il n’y a qu’un seul moyen, la photographie.

L’apparition de la photo numérique

Notre rapport à l’image a totalement changé ces dernières années surtout depuis l’apparition du numérique. Les téléphones portables, smarts phones, et consoles portables ont remplacé l’appareil photo d’il y a vingt ans.
La photo qu’elle soit argentique ou numérique fait irrémédiablement partie de notre quotidien et cela depuis des générations. L’engouement et la fascination restent toujours inchangés pour cet art populaire.

Malgré nos nouvelles habitudes à pouvoir tout photographier à tout moment, solliciter un photographe professionnel fait partie des traditions auxquelles on ne déroge pas pour immortaliser des moments précieux comme un mariage, une communion, le portrait de ses enfants etc…

Le métier de photographe a su évoluer, s’adapter aux nouvelles technologies et aux nouvelles attentes de ses clients.  Nous nous souvenons avec nostalgies des photographies en noir et blanc de mariage de nos grands-parents faites en studio. De même que ces après-midi passées à regarder les albums photos de familles, à essayer de mettre des prénoms sur tous ces visages.

Aujourd’hui les photos de mariages se font bien plus à l’extérieur dans de magnifiques parcs, sur la plage, dans des lieux totalement insolites qu’en studio.
De plus, il n’est pas rare de nos jours de faire appel à un photographe professionnel pour mettre en valeur un bien immobilier afin de le valoriser pour une vente par exemple. Notre regard et notre approche sont différents des générations passées et pourtant le lien qui nous lie à la photo et aux photographes restent identiques.