Permis Internet Axa : apprendre aux enfants à surfer sur le web

Lancé en 2013, le Permis Internet Axa est une révolution face au contrôle parental. Il est destiné à apprendre aux enfants à naviguer sur le net de manière sécurisée. Avec des résultats déjà prometteurs, les futurs adolescents sont formés tout au long de l’année scolaire. Enseignants et forces de l’ordre travaillent en collaboration pour la sécurité des enfants sur le Web. Comment sont formés les enfants et quels sont les résultats de deux ans de sensibilisation ?

permis-internet-axa

Le programme du Permis Internet Axa

Dédié aux classes de CM2 à travers des centaines d’établissements, les enfants de 9 à 11 ans sont formés par leurs professeurs. Des séances de 45 minutes sont consacrées à l’apprentissage des règles de sécurité sur le net. Les enfants, friands de jeux en ligne et de réseaux sociaux n’ont parfois aucune notion du danger on line. Ce sont pourtant de nombreux adultes se faisant passer pour des enfants qui y trouvent leurs proies.

Un gendarme intervient lors de la première séance en classe. Quelques séances d’enseignement sont couvertes par un enseignant via des DVD. Les enfants sont soumis à un examen à la suite des séances. Il est validé par l’enseignant et le gendarme ayant intervenu en amont. Enfin, les enfants se voient remettre leur Permis Internet Axa.

La réussite satisfaisante du Permis Internet

Après deux ans de Permis Internet Axa, les parents et les enseignants ne peuvent être que satisfaits. Ce sont plus de 3950 élèves qui ont obtenu leur Permis Internet. 450 000 enfants ont été sensibilisés à ce jour. Des cérémonies de remises de prix ont été organisées avec les intervenants, les élus locaux, les parents, les médias ainsi que les responsables d’Axa Prévention.

Les témoignages des enfants livrent les résultats encourageants du Permis Internet. Aujourd’hui, les élèves sensibilisés ont une meilleure utilisation du web. Ils savent désormais reconnaître le danger et préviennent leurs parents en cas de doute. Chose méconnue par les élèves, les adultes se faisant passer pour des enfants sur les réseaux sociaux.

Précédent

Un abri de jardin en bois

Suivant

Entreprise, économie et Afrique

Derniers depuis Non classé