Aujourd’hui, de nombreuses possibilités existent en termes de protections hygiéniques. Ainsi, chaque femme est en mesure de choisir celle qui lui correspond le mieux.

Les alternatives les plus classiques

Le tampon hygiénique

Il s’agit probablement de la protection hygiénique la plus utilisée à ce jour. Jetable, le tampon se présente, au choix, avec ou sans applicateur et se révèle très absorbant. Depuis quelques années, certains fabricants proposent des tampons en coton biologique. Ces derniers, exempts de substances irritantes, sont plus doux et respectueux des muqueuses. De plus, ils s’inscrivent dans une réelle démarche de protection de l’environnement.

Pratique, invisible et très accessible, le tampon est une alternative avantageuse en toutes circonstances.

Les serviettes hygiéniques

Ces protections hygiéniques jetables sont utilisées depuis très longtemps. Très absorbantes, elles sont également très accessibles et conviennent parfaitement aux toutes premières règles.

Actuellement, certains fabricants proposent des serviettes hygiéniques biologiques. Intégralement conçues en coton issu de l’agriculture biologique, elles sont douces, aérées et respectueuses de l’épiderme. Elles sont à préférer aux modèles classiques qui renferment des substances irritantes et toxiques. De plus, les serviettes hygiéniques 100% coton ne sont pas néfastes pour l’environnement.

Les nouvelles alternatives

La coupe menstruelle

Cette alternative économique et écologique se présente sous forme de coupelle. Elle s’insère un peu plus bas qu’un tampon pour recueillir le sang. Celui-ci n’étant pas absorbé, le risque de sécheresse est nul. La coupe menstruelle offre une protection d’une durée moyenne de 8 heures.

La culotte menstruelle

Cette culotte est équipée d’une partie absorbante et imperméable de manière à garantir une protection périodique efficace. Facile à utiliser, elle s’enfile telle une culotte classique et se retire en fin de journée. Des inserts spécifiques se fixent dans la culotte pour adapter cette dernière au flux de son utilisatrice. Économique, la culotte menstruelle affiche une durée de vie de deux à trois ans.