Accessoire indispensable à tout motard, l’antivol permet de protéger au mieux votre véhicule des tentatives de vol.

L’antivol moto

Un antivol, qu’il soit mécanique ou électronique, ne peut pas empêcher à 100% une moto d’être volée. Certaines compagnies d’assurance exigent cependant l’utilisation d’antivols répondant à des normes précises. Et même si acheter un antivol de qualité semble onéreux, son prix sera toujours moins élevé que celui de votre moto.

Les différents antivols moto

Les antivols mécaniques sont très souvent plébiscités car ils sont voyants et empêchent physiquement votre moto de rouler.
Le U est le plus performant car très résistant. Plusieurs tailles existent pour s’adapter aux roues de votre moto.
La chaîne est idéale en complément d’un U. Longue et flexible, elle fixe plus facilement votre moto à un point d’ancrage.
Le bloque disque, installé sur le disque de frein, empêchera votre moto de rouler. Petit, il peut se ranger sous la selle. Il est idéal en cas d’arrêt bref ou en complément d’un U.
Quel que soit votre choix, optez pour des serrures anti-perçage ou anti-crochetage, ainsi que pour des matériaux garantis anti-sciure.
Les antivols électroniques, quant à eux, n’empêcheront pas votre moto de rouler, mais donneront l’alerte si elle est déplacée et feront fuir les contrevenants. Certains modèles sont même dotés de détecteur de mouvement, de coupeur de moteur ou de système de géolocalisation.

Les normes des antivols moto

Pour garantir l’efficacité de votre antivol, séchez-le et rangez-le à l’abri de l’humidité. Changez-le s’il a été abîmé, fracturé ou en cas de court-circuit. Plus votre dispositif antivol sera complet et voyant plus il sera dissuasif et privilégiez les modèles certifiés NF, FFMC et SRA.
Pour comparer facilement les différents modèles et choisir en toute tranquillité, consultez les sites consacrés à la vente de systèmes d’antivol.