Quel est le jouet le plus indémodable de France ?

En faisant la comparaison entre le jouet français le plus vieux de l’hexagone et celui qui plait toujours autant aux Français depuis des décennies, force est de constater que la palme d’or revient à … Sophie la Girafe ! Ce modèle aujourd’hui décliné sous toutes ses coutures a déjà plu aux mamans des années 1960 lors de sa sortie en boutique, et plaît toujours aux jeunes mamans en 2017 ! Incroyable ! Mais il y a une raison à tout cela…. Et il y en a même plusieurs.

Voici en quelques lignes pourquoi Sophie est également devenue un un jeu pour maman.

Les bienfaits sur bébé

Voilà de quoi est composée notre girafe préférée :

– Tout d’abord, elle est confectionnée en caoutchouc 100% naturel, ce qui lui confère un toucher bien doux et moelleux, qui rappelle un peu le sein tendre et élastique de la maman : les bébés, grâce au toucher, l’adoptent intuitivement.

– L’odeur qui s’en dégage est propre et naturelle. Elle est aussi bien spécifique et donne envie aux tout petits de la sentir tout au long de la journée pour se rassurer, et se créer des repères, surtout lors de sorties à la crèche, chez la nounou, chez les grands-parents…

– Elle est dotée de parties plus ou moins souples et/ou dures qui permettent à bébé de frotter ses gencives douloureuses ou au contraire de mâchouiller tendrement les parties plus souples.

– Ses tâches plus foncées permettent à bébé d’identifier les couleurs et de stimuler sa vue.

– Lorsqu’il presse un peu la girafe entre ses doigts, bébé a la satisfaction d’entendre un petit sifflement qui s’en dégage : on bonne manière de l’encourager à travailler sa dextérité et sa force !

Enfin, outre tous ces aspects matériels bien ergonomiques et pratiques, elle est également un moyen pour les mamans de perpétuer les traditions françaises de génération en génération. En effet, alors même que les ventes de Sophie grimpent partout dans le monde, le fabricant, Vulli, a volontairement souhaité conserver sa méthode de fabrication 100% française. Produite près des Vosges, il ne faut pas moins de 14 opérations manuelles pour la fabriquer !