Du nouveau dans la Facturation du chauffage

D’ici 2020, un des objectifs de l’Union européenne est de réduire de 20% de la consommation annuelle énergétique. A la fin décembre 2016, la directive 2012/27/UE a rendu obligatoire la répartition des frais de chauffage pour tous les logements équipés de chauffage collectif. Le 17 août 2015, a été votée la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte. Elle comporte diverses mesures, dans le cadre des accords de Grenelle, dont la mise en place de répartiteurs de frais de chauffage. Le 31 mars 2017, sera donc la date butoir pour que les immeubles en copropriété équipés d’un chauffage collectif soient dotés d’un système de répartition de chauffage.

A partir de 2017, chacun payera ce qu’il consomme

La pose de ces répartiteurs de chauffage représentera une économie d’en moyenne 20% pour les habitants de copropriétés. Le système sera plus équitable puisque chacun paiera sa part consommée qu’il pourra contrôler.

Le Répartiteur de chauffage

Un répartiteur de chauffage est un boîtier électronique fixé sur les radiateurs existants, il permet de mesurer la consommation de chacun. Un relevé s’effectue, de l’extérieur par radio, il totalise la consommation de tous les radiateurs d’un appartement et effectue une comparaison par rapport aux années précédentes. Avec ce système, une répartition des charges de chauffage collectif, en fonction de la consommation réelle de chaque occupant, sera possible.

Le compteur d’énergie thermique

Le débit d’eau ainsi que la différence de température entre son départ et son arrivée dans le circuit sont mesurés par un compteur d’énergie thermique. Cet appareil permet une facturation des frais d’énergie dans un immeuble collectif, en fonction de la consommation réelle des occupants. Sur les compteurs, s’affiche la consommation énergétique de chaque habitant qu’il peut suivre et moduler selon ses besoins.

Les compteurs d’énergie thermique sont installés directement sur le circuit de chauffage et il n’y en a qu’un par logement.

En 2017, la répartition des frais de chauffage permettra à chacun de se responsabiliser en payant ce qu’il consomme. Chacun pourra ainsi moduler sa consommation selon ses besoins. La consommation sera mieux gérée tout au long de l’année. Cette mesure sera donc non seulement économique et écologique mais aussi sociale et sanitaire. Les plus fragiles financièrement pourront, de cette façon, maitriser leur consommation énergétique, faire baisser leur facture de chauffage et ainsi faire des économies.

Précédent

Les produits cosmétiques Phyt’s

Suivant

Shoppinity : le shopping de quartier

Derniers depuis Non classé