Devenir chauffeur professionnel VTC

Devenir chauffeur professionnel VTC c’est tout simplement faire le choix d’une nouvelle carrière gratifiante à différents niveaux. Elles sont aujourd’hui de plus en plus nombreuses ces personnes qui décident de changer de métier et de se lancer dans cette nouvelle activité. Soumise à des réglementations strictes, la mission du chauffeur VTC diffère quelque peu de celui de chauffeur de taxi.

Quelle est la mission d’un chauffeur VTC ?

Chauffeur VTC

Le chauffeur professionnel VTC transporte tout comme le chauffeur de taxi des clients avec quelques différences. Sa mission va consister à déplacer des personnes d’un point à un autre. Contrairement au chauffeur de taxi le chauffeur VTC ne peut que prendre des clients sur réservation et non sur la voie publique. Le chauffeur VTC est tenu de conduire une voiture haut de gamme, d’avoir pour chaque passager une réservation papier ou électronique avec différentes informations spécifiques (coordonnées, les données de la course etc…), stationner dans un parking et non sur une place de taxi, proposer une tarification forfaitaire avant la course etc…

Comment devenir chauffeur professionnel VTC ?

Certaines qualités sont bien entendu requises pour devenir chauffeur professionnel VTC. Le futur conducteur doit être titulaire du permis B, avoir un casier judiciaire vierge et doit passer une visite médicale. Il se doit de bien présenter, être souriant, être discret, ne pas passer de coup de téléphone durant sa course etc… Ces règles de bon sens doivent impérativement être suivies pour ne pas être inquiété.

Pour devenir chauffeur professionnel VTC une formation est nécessaire pour ensuite pouvoir faire la demande auprès de la préfecture d’une carte professionnelle. Un examen théorique mais aussi pratique est nécessaire avec la délivrance d’une attestation indispensable pour exercer son activité. Aujourd’hui différents organismes proposent des formations comme par exemple PilotCity Académie de chauffeurs. Cette académie propose différentes formations et préparations à l’examen. Une fois la carte VTC en poche, certains chauffeurs préfèrent intégrer une entreprise de transport et d’autres se mettre tout simplement à leur compte.