Si vous avez choisi le leasing, c’est parce que cela vous offrait la possibilité de conduire une voiture neuve, en payant un loyer mensuel. Le montant a été déterminé lors de la conclusion du contrat, ainsi que le nombre de mois pendant lesquels vous alliez devoir payer avant de vous décider à acheter le véhicule. Mais, là, vous êtes victime de ce que l’on appelle un accident de la vie : Vous avez perdu votre emploi. Et vous avez un loyer voiture à payer. Ce contrat peut-il être rompu ?

La perte d’emploi : Un accident de la vie

Un accident de la vie est un événement imprévu qui entraîne des répercussions sur toutes les sphères de la vie. Un accident, comme le fait de tomber d’un toit en démoussant les tuiles en fait partie. Si vous ne pouvez pas reprendre votre activité salariée, vous pouvez perdre votre emploi. La perte de votre travail va générer une baisse des revenus dans votre ménage. Quand cela arrive, on cherche bien entendu des solutions pour minimiser les dommages collatéraux. Dans le cadre d’un leasing, saviez-vous que vous aviez la possibilité de rompre le contrat de leasing de votre automobile ? Une bonne nouvelle pour faire face à l’imprévu et vous permettre de rebondir. Nous vous expliquons comment faire.

Résiliation du contrat de leasing automobile : mode d’emploi

En cas de perte d’emploi ou autre événement auquel on ne s’attend jamais, il est possible de rompre le contrat de leasing. Pour ce faire, rien de plus simple : Il faut trouver un repreneur pour votre automobile. Plus facile à dire qu’à faire ? Eh bien,  non. Il est possible, sur le net, de trouver la personne qui va reprendre votre voiture, pour vous désengager. Sur un site dédié, il suffit de déposer une annonce, décrivant votre véhicule, le montant du loyer mensuel, le nombre de mois restant à payer etc…

La personne qui sera intéressée par votre annonce et votre voiture, se mettra en relation avec le bailleur. Celui-ci va déterminer si le repreneur peut reprendre le contrat. Il doit en cela se conformer au contrat, tel qu’il a été déterminé, mais aussi prouver qu’il va être capable de payer les loyers. Une fois que tous ces éléments sont validés, le contrat change de nom et prend celui du repreneur. Le cédant, quant à lui, a trouvé la solution idéale pour rompre son contrat, sans conséquence, si ce n’est celle d’être libéré.

Quand il aura retrouvé une activité salariée, il pourra se rendre lui-même sur le site pour trouver une voiture d’occasion en leasing. Comme il le sait, les occasions en leasing sont toujours des opportunités à saisir. Les voitures en leasing, en effet, bénéficient d’un entretien régulier, qui fait partie du prix du loyer mensuel.

Si la perte d’emploi fait partie des mauvaises nouvelles de la vie, savoir que l’on peut rompre un contrat de leasing peut rassurer, quand on est confronté à cette situation inconfortable. Des sites sur Internet permettent de jouer les intermédiaires en faisant se rencontrer sur leur site des cédants et des repreneurs.