La folie des piscines privées aurait-elle atteint les Français ? Le pays est en effet leader européen en la matière et se positionne en deuxième place mondiale derrière les États-Unis avec près de 2 millions de bassins privés. Ajoutant une plus-value à un bien immobilier, la piscine s’impose comme un véritable art de vivre. Mais laquelle choisir ? Réponses.

Le type de piscine

La première difficulté liée au choix d’une piscine choix d’une piscine consiste à déterminer le bon type de modèle. Car il faut avouer que les fabricants se sont surpassés ces dernières années pour élargir les choix. Dans la catégorie des plus prisées s’inscrit la piscine enterrée. Plus durable et personnalisable à souhait, elle se décline en kit, à coque, ou en béton. Puis, il y a les incontournables piscines hors sol qui ont cet avantage d’être économiques et rapides à installer. La piscine autoportante, la piscine gonflable, la piscine tubulaire ou en kit ne sont que quelques exemples. En parallèle à ces deux grandes catégories, il existe les piscines semi-enterrées qui s’imposent comme un excellent compromis entre le modèle hors et enterré.

La forme

La forme d’une piscine s’accommode à chaque usage et chaque terrain. Les piscines ovales sont les plus courantes. Elles sont harmonieuses et faciles à intégrer. Idem pour les piscines rectangulaires qui sont design, intemporelles et classiques. Il existe aussi le modèle en haricot qui fait fureur et permet d’obtenir plusieurs zones. Dans la catégorie des formes moins conventionnelles, les modèles « libres » ont le vent en poupe, car ils s’adaptent au terrain et optimisent l’espace.

Quelle taille ?

Selon des sites comme L’édito de la Piscine, le choix d’une piscine dépend de la surface disponible. Au-delà, l’usage en détermine également la dimension et la forme. Que ce soit pour des baignades de plaisir ou pour des entraînements intensifs, ce paramètre n’est pas à sous-estimer. Les modèles standards font aux environs de 32 m2. Les mini-piscines arborent une taille moyenne de 10 m2. Quant aux couloirs de nage dédiés aux nageurs sportifs, prévoyez une longueur de 10 mètres au moins.

Le bon choix de matériau

Le matériau n’est pas à prendre à la légère. Il influe sur l’esthétique de la piscine et surtout, sur sa durabilité. Dans la gamme des matériaux les plus classiques, on cite le polyester, le béton ainsi que le bois. Cependant, le marché offre bien d’autres possibilités à l’instar de la piscine en acier, la piscine en acrylique, la piscine en verre ou encore la piscine en inox.

Le mode d’installation

Le mode d’installation représente un autre paramètre important. Les modèles hors sols restent le plus aisés à installer. Leur structure et leur mécanisme ont été pensés pour accélérer la pose. Si vous avez des compétences en bricolage, rien ne vous empêche de miser sur les piscines en kit. Les modèles de piscines enterrés quant à eux exigent des travaux lourds. Il est conseillé de solliciter les services d’un pisciniste expérimenté pour le projet plutôt que de jouer les super héros en voulant tout faire vous-même. Il en va de la durabilité de votre bassin et de votre sécurité.