Le nettoyage de votre véhicule doit suivre certaines étapes chronologiques pour vous permettre d’obtenir un rendu final efficace et satisfaisant.

Les différentes méthodes de lavage

Il existe différents moyens de laver votre carrosserie, qui ne se valent pas tous. Dans tous les cas, nous vous déconseillons le lavage aux rouleaux en station de lavage, potentiellement source de micro-rayures sur votre belle carrosserie. En lieu et place, le lavage en jet haute-pression est recommandé ou à défaut, manuellement, 2 simples seaux et de l’eau feront parfaitement l’affaire. À noter qu’un tuyau d’arrosage de jardin peut également vous permettre de gagner du temps.

Les étapes du lavage

Commencez par asperger la carrosserie avec de l’eau chaude. Si celle-ci est très sale, utilisez un chiffon ou une éponge pour enlever les grosses plaques de boue. Rincez fréquemment votre chiffon ou votre éponge dans le deuxième seau, avec de l’eau froide. Si les passages de roues sont sales, traitez également ces parties, de préférence avec un jet haute pression ou à défaut, avec un tuyau d’eau.

Carrosserie toujours humide, utilisez un shampoing spécial auto, en suivant les instructions d’utilisation. Commencez toujours l’application par le toit du véhicule puis appliquez progressivement sur les autres parties : portières, ailes, capot, sans oublier les bas de caisses.

N’attendez pas que le shampoing soit trop sec pour procéder au rinçage. Pour obtenir un résultat impeccable, veillez à ce qu’il ne reste aucune trace de savon sur la carrosserie, le rinçage doit être exhaustivement effectué.

Arrivée à ce stade, votre carrosserie est maintenant propre. Laissez passer quelques minutes pour que l’humidité soit bien estompée et les grosses gouttes d’eau évacuées, mais sans que la carrosserie ne soit non plus complètement sèche. Puis utilisez un nouveau chiffon propre et sec pour terminer cette opération de séchage. Ce faisant, vous éliminerez également les éventuelles traces de calcaire résiduelles, dues à l’eau et qui laissent souvent des traces peu esthétiques sur votre carrosserie.

Si vous êtes perfectionniste, vous pouvez également appliquer à ce stade une cire protectrice sur votre carrosserie, mais cette étape est optionnelle.

Parvenu à ce stade, il vous reste encore à vous occuper de vos jantes et de vos pneus. Toujours à l’aide de vos 2 seaux d’eau, utilisez un shampoing ou un produit détachant spécial jantes pour obtenir un résultat satisfaisant. Une brosse dure adaptée permettra d’enlever les tâches récalcitrantes sur vos jantes, comme la poussière de plaquettes de frein, graisse et goudron.

Derniers éléments à traiter : le pare-brise et tout ce qui est surfaces vitrées. Un nettoyant vitre classique fera parfaitement l’affaire. Veillez à utiliser des chiffons parfaitement propres pour traiter vos vitres et obtenir ainsi un résultat satisfaisant, exempt de traces de graisse.

Les trucs et astuces

Un lavage effectué à l’ombre, du moins non réalisé sous le soleil donnera de meilleurs résultats nous conseil ce site spécialisé dans la voiture.

De même, l’utilisation de papiers journaux sur vos vitres, en lieu et place de torchons, donne des résultats surprenants et exempts de traces. N’oubliez pas de nettoyer également les vitres depuis l’intérieur du véhicule pour que toutes vos surfaces vitrées soient parfaitement nettes.