Rate this post

Le processus de création d’une société offshore n’est pas aussi compliqué qu’il n’y paraît. Dans la plupart des cas, tout ce dont vous avez besoin est un agent agréé et d’un compte bancaire. Votre agent peut vous aider à remplir les formalités administratives et vous conseiller sur les juridictions qui offrent les meilleurs avantages fiscaux.

La création d’une société offshore présente un certain nombre d’avantages. Peut-être la plus évidente est l’économie d’impôt. En établissant votre société dans une juridiction où les impôts sont faibles ou nuls, vous pouvez réduire considérablement votre facture fiscale. Un autre avantage est la confidentialité. Les sociétés offshore ne sont pas tenues de divulguer leurs propriétaires ou leurs dirigeants, de sorte que vos informations personnelles restent confidentielles.

Enfin, les sociétés offshore offrent un certain niveau de sécurité financière. Lorsqu’une société offshore est poursuivie, les tribunaux du pays dans lequel la société a été constituée ne peuvent pas saisir ses actifs, mais uniquement ceux qu’elle détient à l’intérieur de leurs propres frontières.

Comment vous aider à créer une société offshore ?

La création d’une société offshore peut prendre du temps et prêter à confusion. Nous vous suggérons de contacter un agent agréé et de le laisser s’occuper des formalités administratives pour vous.

Vous pouvez vous concentrer sur les intérêts de votre entreprise et sur la constitution de votre patrimoine en nous confiant les obligations réglementaires, financières, fiscales, de gouvernance d’entreprise et de reporting.

Quelles sont les pièces justificatives pour ouvrir une société offshore ?

Les documents dont vous aurez besoin pour ouvrir une société offshore varient en fonction de la juridiction, mais comprennent généralement :

– Une copie de votre passeport ou de votre permis de conduire

– Les statuts de la société

– Une résolution d’entreprise désignant les administrateurs et les dirigeants

– Un pacte d’actionnaires (ou équivalent)

– Un registre de la société

– Le procès-verbal de la première réunion des administrateurs (ou équivalent)

– Un sceau d’entreprise (si nécessaire)

– Une lettre de référence bancaire

Quels sont les pays permettant d’ouvrir une société offshore ?

Des milliards d’euros sont détenus sur des comptes offshore dans le monde entier, et si certains pays peuvent se targuer d’avoir plus de clients que d’autres, aucun ne peut prétendre en avoir le monopole.

Les Bahamas par exemple sont l’un des paradis fiscaux les plus populaires auprès des entreprises qui cherchent à constituer une société offshore. Les Bahamas n’imposent pas les bénéfices des sociétés ni les redevances de franchise, ce qui fait de ce pays un paradis fiscal .

Les Bermudes sont un autre paradis fiscal populaire, sans plus-values, ni taxes sur les ventes ou les sociétés. Les communications et les transports mondiaux sont disponibles aux Bermudes.

Les Bahamas et les Bermudes permettent aux étrangers de créer une société offshore sur leur territoire.

Quel est le meilleur service pour ouvrir une entreprise offshore ?

Le cabinet doit être reconnu (voir sur ce site) pour ses compétences en matière de structuration immobilière, notamment dans le domaine des entreprises multi-juridictionnelles.

Il existe un certain nombre de raisons de créer une société offshore, la plus évidente étant les économies d’impôts. En vous constituant en société dans une juridiction où les impôts sont faibles ou nuls, vous pouvez réduire considérablement votre facture fiscale.