Finance

3 conseils pour négocier son crédit immobilier

contrat maison

Le taux est souvent la cible des emprunteurs dans leur négociation mais un bon taux ne signifie pas pour autant une bonne offre de prêt immobilier… Voici 3 conseils pour négocier la meilleure offre de prêt à l’habitat.

1 – négocier les taux

La première astuce c’est de négocier les taux et pas uniquement le taux du prêt immobilier. Il y a celui-ci qui détermine le coût de l’emprunt, mais il y a aussi un autre taux qui peut coûter cher, c’est le taux de l’assurance emprunteur. La plupart des emprunteurs qui se vantent d’avoir négocié le meilleur taux lors de discussions de familles n’ont pas conscience d’avoir une assurance très coûteuse, c’est ainsi que les banques récupèrent leur marge donc avant d’entamer la négociation, comparer les taux de crédit et d’assurance avec d’autres établissements.

2 – miser sur son profil

Il faut miser sur son profil emprunteur, c’est à dire mettre en avant les points positifs car dans un dossier de prêt immobilier, il y a une approche humaine. Un CDI, des revenus stables et des relevés de comptes propres sont des éléments très rassurants et par conséquent, il faut le rappeler au conseiller et lui faire comprendre que vous êtes un bon élève, ça aide dans la négociation.

3 – ne pas s’arrêter après un refus

Dans 50% des cas, un refus de prêt immobilier est lié à la sollicitation du mauvais organisme. Les emprunteurs ont ce réflexe de s’adresser à leur banque pour obtenir une proposition mais bien souvent, les banques de dépôts des clients ne sont pas les mieux placées, en allant solliciter un établissement concurrent, vous ouvrez la porte à de bien meilleures conditions, même si cela vous permet ensuite de négocier avec votre banque. Et puis, les profils particuliers comme par exemple les demandes de prêt à l’habitat sans apport nécessitent de recourir à des établissements spécialisés.